Télécharger Capital - Industriels contre artisans : la guerre du frais est déclarée

Capital - Industriels contre artisans : la guerre du frais est déclarée

Catégorie : Emissions TV

Genre : Documentaire

Qualité : HDTV Capital - Industriels contre artisans : la guerre du frais est déclarée

Date de sortie : 2018

Vote :

3.0/5 (72 votes)

Diffusé le Dimanche 30 septembre 2018 à 21h00 sur M6. Présenté par Julien Courbet. Pain artisanal ou industriel, supermarché de producteur, traiteur de quartier ou d'hypermarché, la concurrence fait rage entre production de masse et producteurs locaux. AU SOMMAIRE : - «Pain artisanal ou industriel : la guerre des boulangers est déclarée !» : Déjà confrontées à la concurrence des grandes surfaces, les boulangeries artisanales doivent aussi faire face à l’émergence d’enseignes comme La Mie Câline, Ange... qui grignotent le marché. Chaque jour, ce sont trois boulangeries qui ferment en France. Car les 32 000 boulangeries artisanales sont de plus en plus confrontées à une concurrence infernale : après les rayons boulangeries des grandes surfaces, ce sont aussi plus de 4 000 boutiques sous enseigne de chaînes comme La Mie Câline, Ange, Feuillette, Marie Blachère ou Firmin qui grignotent le marché du pain. Idéalement implantées à des ronds-points stratégiques, ouvertes souvent 7 jours sur 7, avec des positionnements très étudiés pour jouer à fond la carte du bon pain de qualité, et aussi des promotions permanentes, ces nouvelles enseignes « font un malheur » auprès des clients. Comment font-elles pour produire du pain à de tels prix ? Leur pain est-il aussi frais qu'il en a l'air ? Quelle peut être la riposte des petits artisans pour survivre face aux géants ? - «Supermarchés de producteur : plus frais, moins cher ?» : Fruits et légumes, viandes, poissons, fromages... tout le rayon frais et bien plus ! Voilà l'offre de nouveaux magasins qui poussent comme des champignons aux quatre coins de la France. Et pourtant ce ne sont pas des grandes enseignes à la manœuvre mais bien des petits producteurs alliés entre eux. Leur concept : un mix entre les circuits-courts type Amap, et l'univers de la grande distribution avec rayons, caddie, promotions et même drive fermier ! Cœur paysan, Halles de l'Aveyron, Plaisirs Fermiers, Boutiques paysannes : comment fonctionnent ces nouveaux réseaux de vente directe ? Quelle est la réaction des hypermarchés attaqués sur leur propre terrain ? Le circuit-court est-il vraiment synonyme de prix réduit et de fraicheur garantie ? Sur Internet aussi les offres « direct producteur » fleurissent et vous promettent du frais livré en 24h. Mais que valent ces nouvelles offres ? - «Traiteur de quartier ou d'hyper : chaud devant, le match des plats tout prêts !» : Plus le temps ni l'envie de cuisiner le soir ou besoin d'un plat express à la pause déjeuner ? Pas de problème, l'offre de petits plats frais, froids ou chauds est de plus en plus forte pour répondre à nos nouvelles demandes. Les traiteurs de quartier l'ont bien compris et multiplient les plats « fait maison » ultra rentables. Mais les enseignes de la grande distribution ont aussi investi le créneau. Carrefour, Intermarché ou encore Cora s'affrontent désormais au rayon traiteur frais ! C'est le secteur qui offre la croissance la plus importante, +10% par an depuis 5 ans. Leur promesse est alléchante : de bons petits plats traditionnels, cuisinés maisons, proposés en moyenne 30% moins chers que chez les traiteurs traditionnels. Mais alors, comment font les traiteurs de supermarchés pour proposer des prix aussi attractifs ? Est-ce toujours aussi frais qu'annoncé ? Et comment les petits commerçants peuvent-ils riposter ?

Fiches similaires